the lovist

Je suis The Lovist, le Fanatique
de l’Amour.

(…)
Je suis venu renverser et vos dogmes, et vos confortables préjugés.
(…)
Je suis The Lovist,
l’amoureux de l’amour,
le fou de liberté,
l’intégriste de la folie.
(…)

je suis The Lovist,
je cherche mon armée !

  • Les fanatiques de tous bords envahissent l'espace public, sonore, visuel...

    avec leurs raisonnements simplistes et leurs images univoques.

  • Pourtant, une longue tradition de (libres)-penseurs nous précède,

    que d'aucuns préfèreraient cacher, et que beaucoup ignorent : célébrons-la !

  • Nous, Lovists de tous bords et de toujours,

    déclarons que nous sommes plus nombreux que les fanatiques tout court, et avons décidé de le faire savoir !

  • Contre les simplismes et les radicalisations,

    célébrons l'oxymore, le paradoxe, les nuances et le dialogue !

  • PARTICIPEZ !

    #TheLovist est notre arme de reconstruction massive et nos frappes sont amicales ! Utilisez-la !

The Lovist recrute son armée de Fanatiques
de l’amour :

Rejoignez-nous !

Comment ?

Il y a 4 niveaux de brigades :
LES CURIEUX
LES CURIEUX
Vous vous sentez l'âme d'un Lovist, mais ne savez pas encore comment contribuer ? Vous aimez découvrir des nouveaux artistes, de nouvelles idées ? ... pour être tenu(e) au courant des actions des Lovists, cliquez ici !
LES MESSAGERS
LES MESSAGERS
Vous diffusez le message des Lovists.
Utilisez #TheLovist sur tous les réseaux sociaux pour faire savoir que les fanatiques de l'amour sont et seront toujours plus nombreux que les fanatiques tout court!
#TheLovist peut servir pour poster des textes, des photos, des vidéos, de moi ou des autres!
LES FANATIQUES
LES FANATIQUES
Vous êtes un vrai Fanatique de l'amour ? Contribuez en proposant un (des) texte(s),
une (des) image(s),
une (des) vidéo(s)...
de moi ou bien d'artistes et de poètes que vous voulez faire découvrir !
LES AMAZONES
LES AMAZONES
Eh oui, ceci est une catégorie réservée aux femmes !
Les amazones se battent pour défendre les valeurs des Lovists en donnant leur image à la cause : si vous souhaitez participer en tant que modèle au projet Aux noms de l'Amour, inscrivez-vous !

QUI SOMMES-NOUS ?

Petite présentation non exhaustive des premiers lovists…

  • Abu Nuwas
    Abu NuwasPoète maudit (762-812)

    « Lorsque la guerre éclate et fait luire ses crocs
    la bataille fait rage et ricane, enflammée.
    Mais nous autres n’avons d’autres arcs que nos mains :
    des lis candides sont nos flèches.
    (…)
    Notre guerre est un jeu de bonne compagnie,
    où l’on ne meurt que du plaisir d’amour. »
    Tout est dit. Abu Nuwas, lovist bagdadi d’origine iranienne, qui chanta l’amour, le vin et les pêchés en langue arabe.

    • Akim El Sikameya
      Akim El SikameyaThe Lovist

      Depuis son tout premier album, Atifa, sorti en 1994, Akim El Sikameya apparaît comme LE Fanatique de l’amour, l’artiste amoureux de l’amour qui se meut et se meurt de chansons en chansons pour faire vivre son idée fixe…

      Inventeur du mot « Lovist », Akim s’apprête à sortir un 4e album éponyme… rdv en 2016 pour le découvrir !

    • Cécile Cée
      Cécile CéePhotographe loviste

      Cécile Cée photographie l’amour et ses paradoxes depuis toujours… Elle s’amuse aussi à faire apparaître des photos sur les murs de la ville, et invente des chaînes de télé qui n’existent pas… pour y diffuser des messages lovistes.
      Les images du Lovist, c’est elle !

    • Cheikh Nefzaoui
      Cheikh NefzaouiKama-sutriste (XVe s.)

      Grand lovist oublié, Nefzaoui a rédigé en 1420 Le Jardin parfumé (Ar-Rawd al »âtir fi nouz-hati al-khatâr), LE manuel d’érotologie arabe. Il faut avouer que le traité lui avait été fortement suggéré  par le sultan sous peine de connaître le grand pal. Une motivation suffisamment efficace pour faire du Jardin parfumé un best-seller pour des générations de jeunes amoureux !

      THE LOVIST

      Depuis longtemps j’attends mon heure.

      J’ observe.
      Je vous ai regardé prendre peur.
      Me confondre.
      Je me suis confondu moi-même en excuses.
      Je me suis regardé dans le miroir, laid, que vous me tendiez.

      Je n’ ai pas vu mon visage, j’ ai vu mes masques.

      Des masques et des

      voiles,

      et j’ai pris le large.

      J’ai voyagé dans l’histoire, à la recherche de cette

      Identité

      que vous sommiez de dévoiler, sous peine d’être banni comme

      l’Autre.

      J’ ai lu, beaucoup, car l’ identité se fixe dans les mots écrits.
      J’ai parlé, aussi, avec les

      étrangers

      rencontrés sur mon chemin.
      Et sur le chemin, j’ai subi outrages et attaques, on m’a ravi ma besace, pleine de papiers importants et sérieux. Le ravisseur était ravissante, elle m’a gardé longtemps, jour
      et surtout nuits.
      Et dans les nuits à ses côtés, dans une grotte sans nom et privé de toute connexion, devant mes papiers brulés, dans la mélodie de ses mots ancestraux, j’ai trouvé

      l’Inattendu.
      L’ Insaisissable.

       

      J’ai trouvé ce que vous nommez

      sous l’ étiquette uniforme de l’Amour.

       

      Je suis tombé sous les coups de ce soldat sans paix, au corps de rêve, et je me suis formé sous ses mains à cette religion sans dogme, millénaire et chaque fois neuve,

      et qui rend fou.

       

      Mais du pays d’où je viens, ce soldat fou n’a pas d’ uniforme, il est libre et fertile, il  a enfanté cent nuances, et des plus chatoyantes, non des grises.

      Je viens d’une langue où Dieu, comme Amour, possède cent noms, cent façons d’être autre que lui-même.

      Et je suis revenu vous apprendre ces noms.

       

      Vous pensiez avoir l’apanage de l’amour,

      et vous me pensiez fanatique.

      Mais vous confondez amour et

      like,

      sans nuance, et c’est là-bas, dans les bras de la belle, là où Madjoun Leila s’était éteint, là où le fou d’Elsa l’avait laissé, que je suis devenu fanatique :

      Je suis devenu The Lovist, le fanatique
      de l’Amour.

       

      Cette Identité est un masque, celui de votre paradoxe, fait d’une langue internationale et insipide ; mais à la vérité vous savez bien que je n’ai pas d’ identité, j’ ai une histoire, que personne ne veut entendre.

      Je suis The Lovist, le fanatique
      de l’Amour.

       

      Ayez crainte, car je suis venu renverser et vos dogmes, et vos confortables préjugés.
      Je suis revenu les bras chargés de livres anciens, vrais et oubliés, pleins d’images licencieuses et

      de poésies libertines dont le souvenir vous ferait rougir.

      Je suis revenu en musique, surtout, écoutez-la,
      car la musique ne connaît pas les frontières, ni les langues,

      elle ne connaît que la liberté.

       

      Je suis The Lovist,
      l’amoureux de l’amour,
      le fou de liberté,
      l’intégriste de la folie.

      Je suis The Lovist,
      je n’ai pas de nom, j’ai cent noms,
      je n’ai pas de Livre, j’ai mille livres,
      je n’ai pas de peur, je suis la Peur.

       

      Je suis votre peur de ce qui vous échappe, je suis celui qu’on n’arrête pas, je suis celui qui meurt d’amour,

      et qui renaît.

      Je suis revenu faire la guerre sans mort à tous les préjugés, je suis venu en

      bouc émissaire

      recevoir votre haine de la peur et votre amour de l’inconnu,

      je suis The Lovist,
      je cherche mon armée,
      je suis The Lovist,
      je suis contagieux.

      Partagez le manifeste: